Mercy Thompson, tome 7 : La morsure du givre

Mon avis sur Mercy Thompson, tome 7 : La morsure du givre de Patricia Briggs.

Un bon tome dont l’intrigue est ponctuée de rebondissements, de retournements de situation. Quelques scènes d’actions notables mais rien de grandiose. On prend plaisir à cette lecture. J’apprécie la pudeur avec laquelle l’auteur exprime la romance entre les personnages.

On apprend rien de nouveaux sur les personnages mais l’intrigue sur l’univers s’épaissit alors que les tensions politiques et entre les espèces s’accroissent. Aucune légèreté dans ce tome. La relation du couple avance, ils doivent apprendre les subtilités de leur lien, comment se comporter. L’évolution du personnage de Mercy s’est extrêmement bien faite depuis le premier, si bien qu’on continue la lecture de cette série sans regret.

RESUME : Mercy est incapable de contacter Adam et les autres membres de leur meute. Tout ce qu’elle sait est qu’Adam est en colère et souffre. Avec les loups engagés dans une bataille politique avant de rendre leur existence publique, Mercy craint que la disparition d’Adam n’y soit liée

Mercy Thompson, tome 6 : La marque du fleuve

 Mon avis sur Mercy Thompson, tome 6 : La marque du fleuve de Patricia Briggs.

Peu d’actions avant la fin du tome mais ce manque est compensé par l’introduction d’autres changeurs comme Mercy et des esprits indiens. Ce tome est, donc, plus lent, avec moins d’action et il est plus centré sur la nature de Mercy. J’ai trouvé agréable que l’auteur intègre une autre catégorie de mythologie, en l’occurrence amérindienne. Ca m’a, un peu, laissé sur ma faim ; j’espère, donc, que nous retrouverons davantage d’éléments sur le sujet dans les prochains tomes.

RESUME : Mercy et Adam prennent quelques jours de vacances dans ce charmant camping au bord de la Columbia. Mais le repos est de courte durée car une menace rôde dans les eaux troubles du fleuve et Mercy est la seule à pouvoir la contrer.

Alpha et Omega, tome 3 : Jeu de piste

 Mon avis sur Alpha et Omega, tome 3 : Jeu de piste de Patricia Briggs.

Encore un bon tome qu’on a plaisir à lire. De nouveaux seconds rôles charismatiques apparaissent dans ce tome. La psyché de Charles est, ici, bien développée et on lui voit un côté bien plus vulnérable. Une fois de plus, le bestiaire est varié et l’univers n’en ai que plus intéressant. La plume de Patricia Briggs est fluide, agréable à lire et très additive. C’est une auteur incontournable pour tous les amateurs de Bit-lit, même si les livres de Patricia Briggs deviennent répétitifs.

RESUME : Charles et Anna sont envoyés à Boston lorsque le FBI demande l’aide de la meute sur une affaire de tueur en série. Ils s’aperçoivent rapidement que les deux dernières victimes étaient non seulement des loups-garous mais que c’est en fait le cas de toutes les victimes. Quelqu’un s’en prend à leur espèce. 

l’épreuve, tome 2 : Terre brûlée

 Mon avis sur l’épreuve, tome 2 : Terre brûlée de James Dashner.

Voilà un roman qui se lit bien. Encore une fois ,on ne s’ennuie pas ! L’histoire devient un peu linéaire. L’écriture est fluide et le scénario est bien mené et apporte son lot de questions. Malgré de nouvelles informations éparses, on sait encore peu de choses sur Wicked et le pourquoi réel de sa manière d’opérer.

L’adaptation (que j’ai connu en premier) n’apporte pas d’éclaircissement en raison des changements apportés au scénario. (Tant mieux !).

Cela s’est confirmé dans ce tome, je n’aime vraiment pas le personnage de Teresa (ce qui certainement voulu par l’auteur).

Ce type de scénario où l’humanité est prête à tous les actes pour survivre m’amène à me demander si elle le mérite vraiment quand elle est prête, par exemple, à faire autant souffrir ses enfants… Même pour le plus grand bien, il devrait toujours y avoir des limites à ne pas dépasser.

Thirds, tome 4 : Grandeur et décadence

 Mon avis sur Thirds, tome 4 : Grandeur et décadence de Charlie Cochet.

Une série coup de cœur dès le premier tome ! Il y a tout ce qu’il faut : de l’action, une intrigue soutenue, des personnages captivants. Les personnages sont sans cesse approfondis. Ce quatrième tome ne fait pas exception.

RESUME : Sloane Brodie, chef d’équipe du THIRDS, est gravement blessé après une attaque de la Coalition et l’Agent Dexter J. Daley jure de faire payer Beck Hogan pour ce qu’il a fait. 

Thirds, tome 3 : Champs de ruines

 Mon avis sur Thirds, tome 3 : Champs de ruines de Charlie Cochet.

Voilà un tome qui porte très bien sont nom. « Champs de ruines » se concentre davantage sur l’approfondissement des personnages. Les descriptions font mouches ; elles sont détaillées, très fournies. L’enquête est passionnante avec beaucoup de rebondissements. Une fin frustrante par son suspense. Bref, encore une lecture que je conseille pour les amateurs du genre.

RESUME : Les rues de New York sont plus dangereuses que jamais maintenant que l’Ordre d’Adrasteia se retrouve sans leader et que la Coalition Ikelos, un groupe Therian nouvellement apparu, sont en guerre. Un accrochage avec des membres de la Coalition conduit l’Agent Dexter J. Daley à une découverte choquante et soudain, il devient clair que la violence aléatoire n’est pas si aléatoire qu’elle en a l’air. 

Thirds, tome 2 : A feu et a sang

 Mon avis sur Thirds, tome 2 : A feu et a sang de Charlie Cochet

Thirds est vraiment une série avec beaucoup de potentiel. J’ai autant adoré ce tome que le premier. Les personnages sont fidèles à eux mêmes ; on prend plaisir à les retrouver et à en apprendre plus sur eux et leur univers. Comme pour le premier tome, l’action est au rendez-vous et le scénario est bon. J’apprécie vraiment la plume de l’auteur ! L’action, la romance et l’humour sont bien dosés. La lecture n’en ai que plus fluide.

RÉSUMÉ : Quand une série de bombes explosent dans un Centre de Jeunesse Therian, blessant les membres du THIRDS de l’équipe Destructive Delta, et provoquant un désaccord entre les agents Dexter J. Daley et Sloane Brodie, la paix semble impossible à atteindre

L’épreuve, tome 1 : labyrinthe de James Dashner.

Mon avis sur L’épreuve, tome 1 : labyrinthe de James Dashner.

Une bonne intrigue et une écriture fluide et entraînante. Le mystère autour du labyrinthe est maintenu jusqu’à la fin et on se pose encore plus de questions. Un bon huis clos original.

RESUME : Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables.

L’invocateur, Tome 3 : Mage-guerrier

Mon avis sur L’invocateur, Tome 3 : Mage-guerrier de Taran Matharu.

Cette trilogie reste une bonne entrée dans l’univers de la Fantasy. Ce dernier tome nous tient, lui aussi, en halène jusqu’à la fin. Plein de péripéties et d’actions en rendez-vous. Toujours aussi attachants, ils défendent de belles valeurs de tolérance et de courage.

RESUME : Fletcher et ses amis ont accompli leur mission. Malheureusement, ils sont désormais bloqués dans l’Éther, à la merci de son air empoisonné et de ses démons. Et quand enfin ils parviennent à s’en échapper, la guerre les rattrape.

U4, Stéphane

Mon avis sur U4, Stéphane de Vincent Villeminot.


Un bon roman qui m’a donné envie de continuer cette série. L’écriture de l’auteur offre une sensation de mouvement qui correspond parfaitement à ce que vit les personnages, en particulier Stéphane, bien sûr.  L’auteur s’attarde, avec efficacité, sur les émotions, sur ce qui la hante. Stéphane m’a semblé un peu passive. J’ai eu l’impression que toute l’action était portée par les autres personnages. L’évolution du personnage est graduelle et très bien faite. On l’a voit grandir et se détacher (très très lentement) de la foi aveugle qu’elle a en son père. De tous les personnages entraperçu, Yannis est celui qui m’intrigue le plus et bien que je n’ai pas apprécié particulièrement Stéphane, la plume de Vincent Villeminot m’a convaincue de continuer la série.


RESUME : Je m’appelle Stéphane. Je vis à Lyon. C’est le chaos. Des bandes de jeunes commencent à piller les appartements vides. D’autres investissent les lycées désertés… Moi je préfère attendre mon père, chez nous. Et s’il ne revient pas, j’irai au rendez-vous. J’irai jusqu’à Paris pour le retrouver dans son bunker de l’armée.