Les escales du cauchemar.

Couverture du livre : Les escales du cauchemar

Je n’ai pas accroché. Certaines nouvelles retiennent l’attention mais elles n’ont rien de mémorable. J’ai surtout retenu la première nouvelle.

RESUME : Au cours de nos diverses escales vous pourrez descendre à terre goûter les horreurs locales les plus typiques, et apprécier ce qui fait le charme redoutable des capitales du cauchemar. 

L’homme illustré.

Mon avis sur le recueil de #Bradbury : #hommeillustre.

Couverture de L'Homme illustré

Encore de très bonnes histoires dans ce recueil. C’est le second Roma de Bradbury que j’ai lu et j’apprecie un peu plus l’auteur que je recommande pour les amateurs du genre.

RESUME : « Mais elles sont magnifiques ! m’écriai-je. – Oh oui, dit l’Homme Illustré. Je suis si fier de mes Illustrations que j’aimerais les effacer en les brûlant. J’ai essayé le papier de verre, l’acide, le couteau… Car, voyez-vous, ces Illustrations prédisent l’avenir. »  » Dix-huit Illustrations, dix-huit histoires à fleur de peau par l’un des plus grands poètes du fantastique et de la science-fiction.

Les dinosaures.

Couverture de Les dinosaures

Un bon choix d’histoires et d’auteurs. Des récits où les hommes rencontrent les immenses sauriens qui sont autant crains qu’admirer.
Pour moi, une nouvelle se démarque: « Une nuit préhistorique » de Philip Barshofsky.

RESUME : 5 nouvelles de Isaac Asimov à Robert Silverberg.
Au commencement il y eut les dinosaures… Ces créatures antédiluviennes ont toujours marqué de leur empreinte l’imaginaire des hommes… pour ceux qui n’ont pas eu le malheur de vivre à leur époque !